Que s’est-il passé à Nantes-7 ?

Article de Ouest-France du mercredi 25 mars 2015

Ce n’était pas un canton où on attendait une surprise. Même si le redécoupage des cantons perturbe les comparaisons avec les anciens scrutins, on s’acheminait vers un duel classique droite/gauche. Les urnes en ont décidé autrement.

Le candidat du Front national ne s’y attendait pas. « C’est tard, une fois en mairie, qu’on a vu les résultats et compris qu’on allait au 2e tour. » Pas d’enthousiasme débordant, mais une réelle satisfaction pour ce candidat nantais, qui n’est au FN que depuis un an : « C’est un scrutin local avec un enjeu national. Ce résultat,c’est celui de notre leader, de notre programme. Personne ne me connaît : les gens n’ont pas voté pour moi, mais pour Marine Le Pen.« 

Même qualifiés pour le 2e tour, les candidats frontistes ne réalisent pas un score énorme : 17,19 %. Juste un peu plus que dans les autres cantons nantais. La clé de cette surprise réside dans la contre-performance réalisée par les candidats de Démocratie 44 (l’union de la droite et du centre), Jean-Marc Dormoy et Yasmine Ghenaï. Leur stratégie est maintenant dénoncée par Hervé Grélard, chef de file nantais de l’UDI : « C’était leur liberté de faire ce choix d’apparaître sans étiquette, c’est un échec. Un échec cuisant, qui leur incombe. C’est dommage. Partout où il y a eu union du centre et de la droite, ça fonctionne. » Même analyse à l’UMP avec Laurence Garnier : « Je suis consternée par cette stratégie, dont nous avions souligné à plusieurs reprises, que que c’était une erreur.« 

Quant aux intéressés (injoignables par téléphone), ils ont réagi par un communiqué. « Notre choix d’équipe citoyenne, hors des partis politiques, pour les élections départementales, nous a conduits a rassembler autour de nous 7,12 % des habitants de Nantes-7. Un résultat prometteur pour une démarche totalement innovante. […] Nous n’avons ni regret, ni amertume. […] Nous donnons rendez-vous à nos concitoyens, dans quelques jours, pour l’installation d’une association qui poursuivra notre action et la dynamique.«