Rezé : instruction, ou formatage ?

800-440px-ecole

Communiqué de presse du Front national (FN) de Loire-Atlantique

Au collège Pont-Rousseau de Rezé, une classe de cinquième a été mobilisée, à l’initiative d’un professeur de français, de la documentaliste et d’un professeur d’arts plastiques, pour l’organisation d’une exposition sur les « migrants », au cours de laquelle il a été demandé aux élèves de se mettre « dans la peau des enfants [migrants] », d’imaginer ce qu’ils emporteraient avec eux s’ils étaient dans la même situation…

Cette institutionnalisation de la compassion, alors que l’École serait mieux avisée d’instruire, relève d’un scandaleux formatage : sous couvert de « sensibilisation », on contraint des collégiens à consentir à l’immigration clandestine de masse qui, outre qu’elle défie l’État de droit, représente un coût social certain pour nos compatriotes. Nul doute d’ailleurs que si rien n’est fait pour la contenir, ces enfants aussi auront à subir ce coût et qu’il risque d’hypothéquer une part de leur avenir.

S’il prend la mesure des drames humains produits par la mondialisation des migrations — déracinement et misère de ces populations — et se trouve lui aussi en capacité de compatir face à des situations individuelles souvent dramatiques, le Front national de Loire-Atlantique dénonce ces pratiques de formatage au consentement face à un fléau, l’immigration clandestine massive, qui doit être, au nom de l’intérêt supérieur du peuple français, sans faiblesse combattu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *