Saint-Nazaire : la STRAN à la table des débats

800-440px-STRAN

Article de Presse Océan du 31 janvier 2017

CONSEIL MUNICIPAL — Plus de 8,8 millions de voyageurs sur le réseau en 2016

La présentation du rapport d’activités a été l’occasion d’évoquer la sécurité dans les bus et le coût des parkings.

La STRAN se porte bien. Voilà, en substance, le message passé lors du conseil municipal, dont le directeur du réseau, Christian Juhel, a détaillé le rapport d’activité pour l’année… 2015. Alors, évidemment, il y a un « décalage », mais ce dernier a néanmoins évoqué une année 2016 « favorable ».

Avec des chiffres à l’appui, puisque 8 865 000 voyageurs ont emprunté le réseau l’année passée, soit une hausse de 8,3 % par rapport à 2015. Le nombre d’abonnés poursuit sa progression : 5,27 % en 2015, et 9,43 % en 2016, « notamment sur les actifs ». On notera que le bus Hélyce, en service depuis 2012, représente « 56 % de la fréquentation du réseau ».

Hélyce représente 56 % de la fréquentation du réseau

Mais ce bilan a fait réagir les élus du Front national, d’abord au niveau de la sécurité dans les bus. On se rappelle que le 21 décembre, quinze vitres avaient été brisées. Gauthier Bouchet demande ainsi « le recrutement d’agents de prévention, (…) de l’ordre d’un agent pour quinze conducteurs. » « Sans nier ces problèmes, il ne faut pas dramatiser. » a répondu Jean-Jacques Lumeau, adjoint à la culture, mais président de la STRAN. « Oui, il y a eu un mouvement de grève. » Il a été suspendu, et selon ce dernier, « c’est bien parce qu’il y a eu une prise en compte des collectivités pour répondre aux personnels ».

Le FN a également pointé du doigt le transfert en 2015 de la gestion des parkings à la STRAN, avec Yparc : « Les Nazairiens paient le prix douloureux d’une régie de parking aux tarifs non maîtrisés ».

Christophe Cotta, adjoint en charge de la mobilité, a tenu à préciser les choses : « C’est la Ville qui décide du coût du stationnement. Les tarifs, c’est nous qui avons la main, c’est la politique de stationnement que nous voulons. »

Nicolas DAHÉRON

SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *