Sainte-Pazanne : les commerçants de la ZAC Beau Soleil perdent de l’argent

800-440px-SaintePazanne

Communiqué de presse du Front national (FN) de Loire-Atlantique

En quelques secondes, avec leurs votes, les élus municipaux de Saint-Pazanne ont fait chuté la valeur des fonds de commerces des commerçants de la ZAC Beau Soleil de 30 à 50 %. Cet état de fait a été découvert fortuitement pour un de ces commerçants désirant vendre son fond de commerce.

L’acquéreur était trouvé, mais au moment de finaliser cette vente, notre commerçant apprit que la ZAC Beau Soleil était passée du statut de zone artisanale et commerciale à celui de zone artisanale. Le terme « commercial » a été supprimé lors d’une délibération du conseil municipal, en mars 2016, concernant une modification du plan local d’urbanisme (PLU), tout cela pour préparer la venue de la future zone commerciale avec son enseigne de distribution n°1 en France.

Le maire de Sainte-Pazanne, Bernard Morilleau, indique régulièrement à certains « novices en politique » qu’il a de l’expérience et beaucoup de maîtrise sur les dossiers. Nous voyons que le « novice » n’est pas celui que l’on croit.

Le maire se dit prêt à en rediscuter dans le cadre de la prochaine révision générale du PLU, donc, après délibérations lors d’un prochain conseil municipal, lors d’un prochain conseil communautaire, lors d’une validation avec le conseil départemental, lors d’une validation avec le conseil régional, lors d’une validation avec la Préfecture, lors d’une validation avec la Chambre de commerce et d’industrie de Nantes-Saint-Nazaire, lors d’une validation avec la Chambre des métiers…

Bref ! Ces décisions prises en quelques secondes vont nous reporter à une nouvelle validation d’ici… un an, deux ans, trois ans ?

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *