Samuel Potier dans Ouest-France

800-440px-OuestFrance

Article de Ouest-France du mercredi 16 décembre 2015

Grand, bien peigné, tenue BCBG… Samuel Potier, 42 ans, secrétaire départemental du FN44, cultive un look « tradi », comme on disait dans les années 1990.

À l’époque, l’élève des bons établissements privés nantais (bac G2, techniques quantitatives de gestion) prenait sa première carte au FN, à dix-sept ans, séduit « par le côté anti-système du Front national de la jeunesse », dirigé par Samuel Maréchal, père de Marion.

Aujourd’hui, Samuel Potier, catholique pratiquant, militant contre le mariage pour tous, se dit proche des idées de la jeune députée. Pourtant, il a lâché le mouvement pendant des années, pour fonder une famille — « huit enfants, bientôt neuf ! » — monter son entreprise de gestion de patrimoine (six salariés), près de Nantes. Ce fut également l’occasion de prendre de la distance face au discours outrancier de Jean-Marie Le Pen. La ligne bleu Marine l’a ramené au bercail frontiste, en 2015. Dès mars, il s’est présenté aux départementales, glanant 21 % dans son canton de Vallet. « Pur Nantais » tendance Sud-Loire, natif de Rezé, il vit à La Chapelle-Heulin.

Au conseil régional, il sera « très vigilant sur l’égalité entre lycées publics et privés, les TER, l’aide au milieu rural »… et contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

François Chrétien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *