SRADDET : une opération de communication et des débats stériles

800-440px-Metropoles

Communiqué de presse de Pascal Nicot, vice-président du groupe FN au conseil régional des Pays de la Loire


Ce mercredi 27 septembre, se tenait à l’Hôtel du Département une réunion de concertation avec les élus dans le cadre de l’élaboration du Schéma régional d’aménagement du territoire (SRADDET), obligation issue de la loi NOTRE, deux heures et demi de présentations et de débats pour faire le constat des fractures territoriales que tout le monde connaît (enclavement, zones blanches numériques, disparition des industries et des commerces, recul des services publics et de l’offre de soin, …) et pour lister un catalogue d’objectifs et d’enjeux qui font consensus, c’est-à-dire réduire l’ensemble de ces fractures et définir ce que serait une région « idéale » à horizon 2050. Délibérément, ce schéma ne contiendra aucun objectif chiffré ni aucun financement des investissements indispensables pour les territoires ruraux et périurbains.

Le Front national dénonce une opération de communication cynique qui vise à persuader les habitants de ces territoires que les collectivités ont pris la mesure des enjeux, alors que rien de sérieux ne peut déboucher de cette démarche où des lieux communs sont énoncés et où se tiennent des conversations de salon entre des gens certes de bonne volonté mais démunis budgétairement.

Il faut un Plan Marshall pour les territoires ruraux et périurbains, décidé par l’État et incluant une feuille de route précise, chiffrée et donc mesurable en termes de résultats. L’échelon régional n’est pas le bon, puisque l’ensemble des régions françaises connaissent hélas les mêmes fractures entre métropoles et territoires ruraux. Les volumes d’investissements nécessaires en matière d’infrastructures de transports, de rénovation de l’habitat et de redéploiement économique sont tels que seul l’État français peut les réaliser. On est donc en droit de s’interroger sur la réelle motivation de l’État et de craindre que la communication qui entoure ces opérations (SRADDET et Conférence nationale des territoires) ne soit qu’un cataplasme sur une jambe de bois.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *