Insécurité à Nantes : le FNJ Loire-Atlantique demande la démission de Gilles Nicolas

800-440px-gn

Communiqué de presse d’Arnaud de Rigné, membre du bureau national du FNJ, secrétaire départemental du FNJ de Loire-Atlantique

Lundi soir, de nouveaux coups de feu ont été entendus à Nantes, quartier Malakoff : deux blessés. Les balles ont été tirées à l’aide de fusils d’assaut. Un événement similaire avait eu lieu dans le même quartier il y a à peine deux mois…

Outre Malakoff, Nantes-Nord, Bellevue, ou encore le quartier du Bouffay, sont régulièrement le théâtre de faits de violences notoires. Les riverains en ont ras-le-bol, tout autant que les commerçants qui voient leur enseigne perdre régulièrement en fréquentation.

Au lieu de traiter le problème, l’adjoint au maire socialiste chargé de la sécurité et de la « tranquillité publique » — on se demande bien laquelle ? — Gilles Nicolas reçoit les associations d’habitants et de commerçants sans leur apporter aucune réponse valable.

Face à cette inaction criminelle, le FNJ de Loire-Atlantique plaide depuis plusieurs années pour allouer davantage de moyens à la police municipale. Il est insupportable, dans ces circonstances, que la municipalité socialiste refuse encore d’armer ses policiers ! Gilles Nicolas, l’adjoint au maire de Nantes, chargé de la sécurité, doit démissionner, face à cet échec cuisant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *