Stop à la violence d’extrême gauche dans nos facs

800-440px-MaRegion

Tribune du Front national, dans le magazine Ma région, le mensuel des Pays de la Loire


Après la ZAD, nous constatons maintenant la manifestation de migrants armés de pieds de biche à Nantes, le blocus des universités de Nantes et Angers par l’extrême gauche et les antifas : violences contre professeurs et étudiants, dégradations, obstruction des cours, squats de clandestins, etc., avec la complaisance des autorités éducatives et de la Préfecture régionale ! La gauche fait exécuter par ses milices ce qu’elle n’arrive plus à réaliser dans les urnes.

Le conseil régional doit conditionner le versement de ses subventions aux universités à la sécurité et au bon fonctionnement des établissements.

► SUR CE MÊME THÈME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *