Marine Le Pen sur les vœux présidentiels

800-440px-MLP

Communiqué de presse de Marine Le Pen‏, présidente du Front national (FN), députée française au Parlement européen

L’année 2015 aura été une des pires années pour la France et les Français depuis des décennies.

François Hollande ne prend pourtant pas la responsabilité qui lui incombe en tant que chef de l’Etat. Il est incapable de reconnaître que sa politique, identique en tous points à celle de son prédécesseur Nicolas Sarkozy, plonge la France petit à petit, et pour tout dire, de plus en plus vite, dans le chaos.

Non, la situation économique de la France ne s’améliore pas. Tant que des décisions courageuses concernant la liberté économique du pays n’auront pas été prises, et notamment l’affranchissement de tutelles européennes qui étouffent et ruinent la France, il sera impossible de redresser la courbe de l’emploi et celle du pouvoir d’achat. Le chômage continue en réalité d’exploser, et les quelques rustines posées ça et là ne peuvent rien y changer.

Non, on ne peut faire confiance à ce gouvernement pour assurer la sécurité des Français. On se réjouit certes de la volonté de François Hollande de faire passer la déchéance de nationalité. Mais que de difficultés et d’atermoiements pour faire aboutir ce projet qui devrait normalement passer comme une lettre à la poste ! Et cette mesure, qui appartient à notre logiciel patriote, ne peut être la seule ! Il faut maintenant que François Hollande reprenne aussi à son compte les autres points essentiels de notre projet, seul à même de protéger les Français : contrôles permanents aux frontières, réduction drastique de l’immigration, lutte acharnée contre le communautarisme, augmentation conséquente des moyens de la police et de l’armée.

Tant que tout ne sera pas mis en œuvre, le gouvernement restera dans la quasi inaction. Sur ce sujet aussi, François Hollande doit avoir le courage de tenir tête à l’Union européenne et à ses politiques insensées.

Dans le fond, rien ne montre ce soir que le président ait pris la mesure de la situation de la France, ni ne soit déterminé à revoir en profondeur les dogmes qui font la ruine du pays. Son évocation de la patrie sonne malheureusement faux, tant sa politique a montré qu’il reste vassalisé à des intérêts qui ne sont pas ceux des Français. En la matière, seul le projet résolument patriote du Front national est à même de rendre au peuple Français sa fierté et sa souveraineté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *