Le grisou des retraites de mineurs

mineurs


Communiqué de presse de Steeve Briois, Secrétaire général du Front national

Steeve Briois, secrétaire général du Front national, est pleinement solidaire des mineurs qui battent aujourd’hui le pavé pour défendre leur régime spécial de retraite.

Il rappelle que c’est parce que leur travail était particulièrement pénible, et primordial pour la reconstruction de la France d’après-guerre, que ce dispositif a été mis en place. Ce régime spécial n’est pas un « privilège », c’est une mesure de justice sociale. D’autant plus que la moyenne d’âge de ses bénéficiaires tourne autour de 75 ans.

La probable disparition du régime de retraite des mineurs et son absorption dans un régime général lui-même en sursis, font suite à un trop grand nombre de mesures à l’encontre des mineurs, dont un décret de Valérie Létard de fin 2009, rognant sur leur assurance maladie, n’a été qu’un signe avant-coureur.

Si des économies doivent être réalisées, elles doivent l’être non pas vis-à-vis de ceux qui ont toujours travaillé dur et généreusement cotisé, mais évidemment du côté de ces milliers d’étrangers qui, sans jamais avoir rien rapporté à la France, bénéficie de l’ASPA, soit 8500 euros par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *