Violences urbaines à Nantes : ça suffit !

Protesters behind a barricade face off with French CRS riot police as clashes broke out at a march in Nantes, western France, during a demonstration against the construction of a new airport in Notre-Dame-des-Landes, some 30 kilometres (19 miles) away, February 22, 2014.            REUTERS/Stephane Mahe (FRANCE  - Tags: POLITICS CIVIL UNREST)

Communiqué de presse de Samuel Potier, secrétaire départemental du Front national (FN) de Loire-Atlantique, conseiller régional des Pays de la Loire

À Nantes, les manifestations « anti-loi Travail » se succèdent et se répètent inlassablement dans leur violence tant à l’encontre des biens (mobiliers urbains, commerces, véhicules…) que des forces de l’ordre. Cette situation où le laxisme le dispute à un quasi laisser-faire doit cesser ! Les Nantais en ont ras-le-bol !

En parallèle de ces intolérables violences, nous apprenons, ce jour, par voix de presse que l’Inspection générale de la Police nationale (IGPN) s’est auto-saisit et organise une véritable chasse à l’homme afin de « mettre la main » sur un policier qui « aurait » commis des actes de violences à l’encontre d’un manifestant auto-déclaré en victime. Scandaleuse et nauséabonde « vendetta » organisée par l’État français à l’encontre d’un fonctionnaire harcelé quotidiennement dans l’exercice difficile et périlleux de sa mission.

Le Front national de Loire-Atlantique tient à faire part de son total et sincère soutien quant au travail harassant subit actuellement par les forces de l’ordre, qu’elles relèvent de la Police, de la Gendarmerie ou des douanes. Les violences des manifestations doivent être sévèrement et justement réprimées ! Force doit rester à la Loi ! Et n’inversons pas les rôles, les victimes aujourd’hui, ce sont bien les forces de l’ordre et non les casseurs d’extrême gauche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *